Soumis par Jocelyne le lun 05/11/2018 - 18:11

Le président de la République a inscrit, dans son programme électoral, l’objectif d’une réforme complète du système de retraite français : « Nous créerons un système universel de retraites où un euro cotisé donne les mêmes droits, quel que soit le moment où il a été versé, quel que soit le statut de celui qui a cotisé. »

Derrière cette affirmation fièrement drapée d’égalitarisme se cachent des intentions autrement pernicieuses : la volonté d’assurer la gestion de toutes les retraites directement par l’État, dans le but de garantir auprès des autorités européennes la baisse des niveaux de pensions, mais aussi le remplacement de la solidarité au sein des régimes par des mesures d’assistance par la puissance publique réduites a minima.....

Pour lire la suite,